Manquer au rappel - Le Moniteur des Pharmacies n° 3354 du 30/01/2021 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3354 du 30/01/2021
 

ÉDITO

Auteur(s) : Laurent Lefort

Question : peut-on décaler à six semaines le délai entre la première et la seconde injection pour les vaccins anti-Covid-19 disponibles actuellement ? Oui, répond la Haute Autorité de santé (HAS), se basant sur des estimations de l’Institut Pasteur. Non, rétorque avec une prudence appréciable le ministre de la Santé, désavouant la position de la HAS. Attitude suffisamment rare pour être soulignée.

Oui, mais le report de vaccination permettrait de vacciner plus de 700 000 personnes supplémentaires en février, insiste l’autorité publique. Non, décide Olivier Véran qui maintient entre 21 et 28 jours le délai d’injection entre les deux doses, préférant les arguments du président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale à ceux des experts de la HAS. Pourquoi ? « Nous n’avons pas d’information scientifique sur l’efficacité dans la durée de la première dose, car les études ont été menées avec l’injection de deux doses, souligne le Pr Alain Fischer. De plus, une étude menée en Israël auprès de patients de 60 ans et plus a montré une efficacité vaccinale entre la première et la seconde injection de seulement 33 % », contre 52 % selon les essais cliniques du laboratoire.

Il manque en outre des données sur la protection entre les deux injections contre les variants du virus et, dose retardée ou pas, on trouverait au final le même effectif de personnes vaccinées fin mars-début avril.

« Il faut aussi noter que plus les délais sont longs, plus le risque est important d’oublier son second rendez-vous », relève Olivier Véran. Qui, lui, n’oublie certainement pas que retarder la deuxième injection avec son assentiment aurait amené de l’eau au moulin de complotistes voyant là une mesure de camouflage de la pénurie.

Une bonne décision donc. Une décision scientifique.

Un peu politique aussi.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !