Le Moniteur des Pharmacies n° 3353 du 23/01/2021
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Anne-Charlotte Navarro


Les pharmacies ne sont pas soumises au couvre-feu imposé à 18 heures à l’ensemble du territoire métropolitain depuis le samedi 16 janvier, mais elles n’échapperont certainement pas à une baisse de fréquentation. Si le pharmacien décide de fermer son officine plus tôt, il doit au préalable vérifier l’organisation du tour de garde auprès du pharmacien responsable de son secteur et s’assurer que l’heure avancée de fermeture ne créera pas une difficulté d’accès aux soins pour la population. Quand aux heures perdues, non effectuées par les salariés, elles peuvent être compensées par plusieurs outils : - la récupération : elle peut s’appliquer si le Covid-19 constitue un événement de force majeure et si l’interruption du travail est collective. Le plan de récupération doit être établi en respectant des règles (cumulatives), soit pas plus d’une heure de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK