Restrictions d’indications pour Lutéran et Lutényl - Le Moniteur des Pharmacies n° 3352 du 16/01/2021 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3352 du 16/01/2021
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : Alexandra Blanc*, Anne-Hélène Collin**, Yolande Gauthier***, François Pouzaud****, Matthieu Vandendriessche*****

En raison du surrisque de méningiome associé, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a dressé la liste des indications dans lesquelles Lutényl (nomégestrol), Lutéran (chlormadinone) et leurs génériques peuvent être utilisés en dernier recours : hémorragies fonctionnelles, ménorragies liées aux fibromes en préopératoire, mastopathie sévère et, pour la chlormadinone uniquement, endométriose. Le traitement sera le plus court possible et le rapport bénéfice/risque réévalué au moins une fois par an. Lutéran et Lutényl ne doivent donc plus être prescrits pour les irrégularités du cycle, le syndrome prémenstruel, les mastodynies non sévères, la contraception ou la ménopause (cycle artificiel en association avec un œstrogène). Le bénéfice/risque est alors défavorable. Une imagerie cérébrale doit être effectuée au début du traitement en cas de facteurs de risque de méningiome identifiés, après 1 an s’il est poursuivi, 5 ans après la première IRM, puis tous les 2 ans durant le traitement. Cet examen sera également réalisé si des signes évocateurs de méningiome apparaissent pendant ou à la suite du traitement.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !