Le Moniteur des Pharmacies n° 3350 du 09/01/2021
 

Pathologies


Non. Un test par polymerase chain reaction (PCR) positif témoigne de la présence d’ARN viral, mais pas forcément de celle de virus entiers capables de se multiplier et de se transmettre. Environ 10 à 20 % des patients qui ont été infectés par le Sars-CoV-2 conservent une PCR positive pendant plusieurs semaines. Différentes études montrent que la contagion disparaît une semaine après l’apparition des signes cliniques et lorsque la charge virale est faible (supérieure à 24 cycles en PCR). Ces deux conditions sont réunies lorsque les IgG deviennent détectables. Le patient n’est donc pas contagieux. Ceci montre qu’un résultat de PCR positive sans sérologie concomitante est difficile à interpréter à distance du pic de pandémie.Source : Infovac, juin 2020.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Depuis le couvre-feu généralisé, constatez-vous un accroissement de la fréquentation avant 18 heures ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK