Le Moniteur des Pharmacies n° 3350 du 09/01/2021
 

Thérapeutique


Cette technique consistant à exposer l’organisme pendant 2 à 3 minutes à un froid sec intense allant de - 110 à - 170 °C (corps entier, tête comprise) ou de - 110 à - 195 °C (corps partiel) était à l’origine destinée aux sportifs de haut niveau, afin de prévenir ou de traiter les douleurs musculaires après l’effort. Elle est désormais proposée à des patients douloureux atteints de maladies inflammatoires ou neurologiques (fibromyalgie, polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, sclérose en plaques, psoriasis, etc.). Voire en dehors de tout contexte pathologique, pour se sentir bien ou pour des considérations esthétiques. Pour les experts, les mécanismes biologiques proposés pour expliquer l’effet bénéfique du froid sont diversement convaincants et insuffisants. Les résultats positifs, quand ils existent, sont modestes et mesurés uniquement à très court terme. Des études scientifiques complémentaires sont ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Depuis le couvre-feu généralisé, constatez-vous un accroissement de la fréquentation avant 18 heures ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK