Le Moniteur des Pharmacies n° 3350 du 09/01/2021
 

Phytothérapie


Improprement appelées « marrons » dans le langage courant, les châtaignes sont comestibles alors que les marrons d’Inde ne le sont pas. La consommation de ces derniers peut entraîner des troubles digestifs (douleurs abdominales, nausées, vomissements) ou des irritations de la gorge. Plusieurs indices permettent de distinguer châtaignes et marrons d’Inde. La bogue des premières est brune, hérissée de nombreux et longs piquants, renfermant deux à trois fruits plutôt aplatis et triangulaires. Celle des marrons d’Inde est épaisse, verte, pourvue de petits pics courts et espacés. Elle contient généralement un seul marron, gros et arrondi. Les arbres sont également différents. Les marronniers sont implantés dans les villes, les parcs, les allées et les jardins. Leurs feuilles sont composées de plusieurs folioles ovales et ont un aspect palmé. Les châtaigniers poussent dans les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK