Le Moniteur des Pharmacies n° 3342 du 07/11/2020
 

ÉDITO

Anne-Hélène Collin


Dans son allocution aux Français du 28 octobre, Emmanuel Macron annonçait, grave : « Nous avons tous été surpris par l’accélération soudaine de l’épidémie. Tous. » Vraiment ? Le chef de l’Etat n’a peut-être pas entendu les alertes de deuxième vague de Covid-19 que des médecins et scientifiques - qualifiés alors « d’alarmistes » - répétaient depuis septembre. A-t-il simplement lu l’avis du 27 juillet de son Conseil scientifique qui augurait déjà : « Il est hautement probable qu’une seconde vague épidémique soit observée à l’automne ou hiver prochain » et qui incitait « fortement les autorités à préparer, à anticiper tous les scénarios possibles quelles que soient leurs difficultés » ? En regard de l’épidémie, les autorités se félicitent en tout cas de réaliser 1,9 million de tests de dépistage du Sars-CoV-2 par semaine, même si, derrière, le dispositif de tracing est débordé et les indicateurs de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous déjà des patients qui ont entendu parler du pharmacien correspondant et vous demandent de renouveler leurs traitements ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK