Le Moniteur des Pharmacies n° 3320 du 02/05/2020
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Anne-Hélène Collin*, Yolande Gauthier**, François Pouzaud***, Matthieu Vandendriessche****


Depuis le 26 avril, les pharmaciens sont autorisés à vendre des « masques non sanitaires fabriqués selon un processus industriel et répondant aux spécifi cations techniques applicables ». Il s’agit de masques fi ltrants en tissu, normés et répondant au cahier des charges de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), le plus souvent lavables (30 minutes à 60 °C) et réutilisables. Ils ont des propriétés fi ltrantes allant d’au moins 70 % (caté gorie 2) à plus de 90 % (catégorie 1) de fi ltration des particules émises de 3 ìm (donc celles véhiculant le SARS-CoV-2) et ne sont destinés qu’au public non malade ayant des contacts occasionnels avec d’autres personnes (catégorie 2) ou aux professionnels non malades en contact avec le public (catégorie 1). Ils sont identifi és par un logo obligatoire garantissant ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK