Le Moniteur des Pharmacies n° 3320 du 02/05/2020
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Anne-Hélène Collin*, Yolande Gauthier**, François Pouzaud***, Matthieu Vandendriessche****


La faible proportion de fumeurs observée chez les malades infectés par le SARS-CoV-2 a fait émerger l’hypothèse d’une action protectrice de la nicotine. Pour prévenir les risques sanitaires liés à une consommation excessive ou à un mésusage des substituts nicotiniques, la délivrance des patchs, des pastilles, des gommes, etc. à base de nicotine est limitée au nombre de boîtes nécessaires pour un traitement d’un mois de la dépendance au tabac. Cette mesure s’applique jusqu’au 11 mai. Les délivrances doivent dans tous les cas être inscrites dans le dossier pharmaceutique du patient. La vente sur internet de ces médicaments est suspendue. Des essais cliniques sont en cours pour valider (ou non) l’hypothèse du rôle central du récepteur nicotinique de l’acétylcholine dans la propagation et la physiopathologie du Covid-19.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez vous encore en stock des masques de la dotation d’Etat ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK