Le Moniteur des Pharmacies n° 3319 du 25/04/2020
 

MONITEUR EXPERT

TRIBUNAL

Anne-Charlotte Navarro

L’indice choisi dans la clause d’indexation du bail commercial doit varier sur la même durée que celle s’écoulant entre chaque révision selon la Cour de cassation.


LES FAITSLe 16 avril 2007, la société F. a donné à bail commercial à la société S. un bâtiment à usage de bureaux à compter du 15 janvier 2008 pour une durée de neuf années, moyennant un loyer annuel de 220 000 € hors taxes. Le bail prévoyait une première indexation du loyer le 15 janvier 2009 par variation de l’indice Insee du 4e trimestre 2006 à l’indice Insee du 4e trimestre 2008. Estimant que cette clause n’était pas valable, la société S. saisit les juges. LE DÉBATLa société S., locataire des locaux, demande aux juges l’application stricte de l’article L. 1121-1 du Code monétaire et financier. Ce texte répute non écrite toute clause d’un contrat à exécution successive, entre autres un bail, prévoyant la prise en compte d’une période de variation de l’indice supérieure à la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez vous encore en stock des masques de la dotation d’Etat ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK