Le Moniteur des Pharmacies n° 3319 du 25/04/2020
 

ÉDITO

Laurent Lefort


Il se profile très clairement un avant et un après-Covid-19, entend-on un peu partout. C’est oublier un peu vite qu’il se profile surtout, et sur une durée indéterminée, un « pendant Covid-19 ». De cette période de confinement imposé, on retiendra une étude réalisée par l’Ifop pour le groupe PHR. Jamais la confiance dans les officines n’a été aussi grande : 97 % pour son pharmacien de quartier. C’est la première fois dans ce type de sondage que les pharmaciens tutoient les médecins généralistes. Adversité oblige, les patients-consommateurs ont (re) découvert les officines les plus proches de chez eux. Et, espérons-le, compris que leurs commerces de proximité sont essentiels. Toutes les pharmacies étant en permanence sur le pont, la population n’est pas loin de les percevoir comme une sorte de service public. Le service au public, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK