Le Moniteur des Pharmacies n° 3317 du 11/04/2020
 

CONTACT

A VOTÉ

François Pouzaud


NONClaude-Alexandre Jeanne-Rose, titulaire à Paris d’une pharmacie de quartier (6 salariés dont 1 adjoint). Groupement : Aprium. On nous impose des règles de restriction sur la délivrance du paracétamol pour des demandes sans ordonnance comme si le pharmacien manquait de discernement face au client. Le gouvernement n’a pas à nous imposer des règles que nous appliquons naturellement en temps normal au comptoir. Il nous appartient d’estimer les besoins de la personne et, à l’heure du confinement de la population, délivrer deux boîtes à un client ne présentant pas de symptômes ne me paraît pas abusif. De plus, comme il n’y a aucune menace de rupture sur cette molécule, cela renforce ma position contre cet arrêté OUIFrancis Hanser, titulaire en milieu rural à Echiré (Deux-Sèvres). Il emploie 4 salariés. Syndicat : USPO ; groupement : HPI Totum. Cet ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez vous encore en stock des masques de la dotation d’Etat ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK