Le Moniteur des Pharmacies n° 3315 du 28/03/2020
 

CONTACT

A VOTÉ

François Pouzaud


OUI MAISOlivier Prioux, Faux-la-Montagne (Creuse), 3 salariés dont 1 adjoint à temps partiel. Groupement : Optipharm Comme il me restait un bidon de 25 litres d’alcool à 90°, j’ai pu préparer une quinzaine de litres de soluté hydroalcoolique mais cette activité de préparation va s’arrêter car je n’ai plus d’alcool. Il est réquisitionné par les hôpitaux. J’ai appris par Cooper la fin des ruptures en flaconnage, mais comme il manque toujours la matière première, ça ne résout pas notre problème. La commercialisation de gels hydroalcooliques devrait revenir également. Elle serait assurée par deux ou trois laboratoires, un de ces gels serait, a priori, de fabrication anglaise. Pour l’instant, je vends mes derniers flacons, en limitant les quantités à 250 ml par jour et par personne. Je rappelle à mes clients que, quand il ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Souhaitez-vous pratiquer les TROD-Covid-19 à l’officine ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK