Le Moniteur des Pharmacies n° 3315 du 28/03/2020
 

CONTACT

TÉMOIGNAGE

Adrien Thomas


Je suis pharmacien dans le centre-ville de Mulhouse (Haut-Rhin), près du marché, non loin de l’hôpital, dans un quartier à forte population d’origine turque ou maghrébine. Ici, tout le monde a l’habitude de passer une bonne partie de la journée dans la rue. Tous les commerces sont ouverts tard. A la pharmacie, nous avons beaucoup de passage pour de petits achats. Jusqu’au vendredi d’avant le confinement, l’activité était habituelle. On nous demandait juste beaucoup de thermomètres, de gels hydroalcooliques et de masques. Depuis une dizaine de jours, nous avions mis en place des barrières de protection au comptoir pour rester à un mètre des gens. A mon retour, mardi, tout avait basculé. Le matin, il y avait un attroupement devant la pharmacie. En termes sanitaires, ça a dû être catastrophique. Dans l’officine, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez vous encore en stock des masques de la dotation d’Etat ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK