Le Moniteur des Pharmacies n° 3314 du 21/03/2020
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK


L’avenant n° 21 à la convention pharmaceutique – qui encadre l’accompagnement des patients sous anticancéreux oraux et offi cialise le paiement des entretiens pharmaceutiques et bilans partagés de médication au « fi l de l’eau » – conditionne le paiement de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) dite « structure » à la participation du pharmacien à une structure du type communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) ou équipe de soins primaires (ESP). Soit une prime de 820 € par an pour chaque pharmacien en plus de sa ROSP (estimée entre 3 000 à 3 500 €). Ce dispositif entrera en vigueur au 1er janvier 2023, ce qui laisse trois ans pour créer des CPTS et aux pharmaciens pour les intégrer.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Envisagez-vous de mettre tout ou partie de votre équipe en chômage partiel ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK