Le Moniteur des Pharmacies n° 3314 du 21/03/2020
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Anne-Hélène Collin*, Yolande Gauthier**, François Pouzaud***


Malgré les mesures de restriction mises en place en 2018 (contre- indication en cas de pathologie hépatique, surveillance hépatique rapprochée, etc.) pour l’ulipristal Esmya prescrit en cas de fi brome utérin, plusieurs cas d’hépatotoxicité et un cas d’hépatite fulminante ont été relevés depuis en Europe. Une nouvelle réévaluation du rapport bénéfi ce-risque de ce médi cament est en cours. En attendant ses conclusions, l’AMM d’Esmya est suspendue. Les patientes doivent arrêter leur traitement dans les meilleurs délais et se rapprocher de leur médecin. Un bilan hépatique sera réalisé dans les deux à quatre semaines suivant l’arrêt. Les signes d’atteinte hépatique sont à rappeler aux patientes : ictère, couleur foncée des urines, douleur abdominale dans la partie supérieure droite, nausées, vomissements, démangeaisons, fatigue sévère. 2 Md€ Pour l’ensemble du réseau offi cinal, c’est le montant du ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Envisagez-vous de mettre tout ou partie de votre équipe en chômage partiel ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK