Le Moniteur des Pharmacies n° 3313 du 14/03/2020
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK


En votant en première lecture ses amendements à la loi d’accélération et de simplification de l’action publique (Asap) le 5 mars, le Sénat a respecté les vœux de la profession : retrait des plateformes de vente en ligne de médicaments, retrait des locaux extérieurs à l’officine avec une activité et retrait des nouvelles règles de calcul pour déterminer le nombre de pharmaciens adjoints obligatoires en officine. L’activité de vente en ligne se fera par déclaration auprès de l’agence régionale de santé et non plus sur autorisation. Les sénateurs ont par ailleurs rendu automatique la création du dossier pharmaceutique (DP), sauf opposition du patient, et font coïncider la validité de la carte Vitale avec la durée des droits de l’usager. Ils réintroduisent aussi les annexes de pharmacie. Suite des discussions à l’Assemblée nationale.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Certains de vos patients ont-ils fait des malaises à l'officine après injection d'un vaccin contre le Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK