Le Moniteur des Pharmacies n° 3313 du 14/03/2020
 

MONITEUR EXPERT

TRIBUNAL

Anne-Charlotte Navarro

Pas facile de savoir si le comportement d’un salarié justifie un licenciement sans s’exposer à une requalification par le conseil des prud’hommes. Le 20 février 2019, la cour d’appel de Rennes a apprécié le comportement d’un adjoint.


LES FAITS M. Y. est salarié dans la pharmacie de Mme D. depuis le 15 décembre 1998 en qualité de pharmacien adjoint au coefficient 500. Mme X. devient l’employeur de M. Y. en 2011 après cession. Le 5 septembre 2015, M. Y. se voit notifier une mise à pied à titre conservatoire et est convoqué à un entretien préalable à un éventuel licenciement. Par lettre du 25 septembre, M. Y. se voit signifier son licenciement pour faute grave au motif qu’il a délivré à trois reprises pendant quatre mois en lieu et place de Xeplion 50 mg, Xeplion 150 mg, alors que la prescription indiquait précisément « 50 mg ». Mme X. reproche également à M. Y. de ne pas l’avoir avertie de son erreur. Estimant son licenciement injustifié, M. Y. saisit le conseil des prud’hommes. LE DÉBAT A l’appui de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez vous encore en stock des masques de la dotation d’Etat ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK