Le Moniteur des pharmacies n° 3312 du 07/03/2020
 

Vous avez la parole

Questions de comptoir

■  LAURA QUÉRÉ 


En février 2020, la revue Prescrire a alerté sur les compléments alimentaires à base de curcuma et le risque d’hépatite cholestatique. En effet, en octobre 2019, les centres de pharmacovigilance italiens ont signalé dans leur rapport d’évaluation 27 cas d’atteinte hépatique après la prise de ce type de compléments alimentaires. La cause de ces cas reste à ce jour inconnue. La poudre de curcuma retrouvée dans les compléments alimentaires (à visée notamment articulaire) doit être issue de la racine de l’espèce Curcuma longa. Certaines poudres peuvent notamment être contaminées par d’autres espèces dont Curcuma zedoaria, de toxicité reconnue. En France, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a débuté une analyse des dossiers de déclaration d'effets indésirables reçus depuis 2009 pour les produits alimentaires à base ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous reçu de nouvelles quantités de vaccins contre la grippe ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK