Le Moniteur des pharmacies n° 3310 du 03/03/2020
 

Temps Forts

Ouverture


L’association Aide aux parents d’enfants souffrant du syndrome de l’anticonvulsivant (Apesac) a présenté fin janvier au ministère de la Santé des données actualisées sur la deuxième génération exposée au valproate. 108 personnes nées entre 1971 et 1999, exposées in utero au valproate (dont 23 hommes), ont eu 187 enfants. Parmi eux, 30 % présentent des troubles neurologiques et du développement, 9 % des malformations et 14 % les deux. Des troubles ORL et de la vue sont également relevés. L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) vient d’être chargé par la Direction générale de la santé (DGS) d’un programme de recherche sur les effets des antiépileptiques chez les enfants exposés in utero.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Envisagez-vous de mettre tout ou partie de votre équipe en chômage partiel ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK