Le Moniteur des pharmacies n° 3310 du 03/03/2020
 

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


Quand la Cour des comptes se fend de compliments – événement si rare qu’il mérite d’être souligné -, c’est sur le dossier pharmaceutique (DP) qu’elle jette son dévolu. Gestion opérationnelle efficace de la part de l’Ordre des pharmaciens, pilotage volontariste, système informatique de haute qualité et budget maîtrisé sont autant d’éloges. L’Ordre sait manifestement parler aux magistrats de la rue Cambon. Qui soulignent que le budget du DP est équilibré ou excédentaire depuis 2016. L’excédent était même de 400 000 € en 2018. Du coup, la Cour des comptes en voudrait plus : des renseignements plus complets de l’ensemble des médicaments pris en automédication ou conseillés par l’équipe officinale (donc achetés hors prescription), des études sur la valeur ajoutée en matière de santé et de dépenses d’assurance maladie des différentes fonctionnalités ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous reçu de nouvelles quantités de vaccins contre la grippe ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK