Le Moniteur des pharmacies n° 3310 du 03/03/2020
 

Expertise

Conseils associés

NATHALIE BELIN 

M me Thème, suivie pour un cancer du rein, a débuté un traitement par sorafénib (Nexavar) il y a cinq semaines. Elle a consulté aujourd’hui le service d’oncologie de l’hôpital car elle présente des lésions rouges et hyperkératosiques aux mains et aux pieds.

Conseils complémentaires Insister sur l’observance. Les soins dermatologiques sont contraignants mais, bien suivis, ils doivent permettre la régression des symptômes, l’enjeu étant d’être en mesure de poursuivre le traitement anticancéreux. En cas de difficultés à les réaliser, une ordonnance de soins à effectuer par une infirmière à domicile peut être prescrite. Gérer les dermocorticoïdes. Les poursuivre jusqu’à disparition des rougeurs et des douleurs puis espacer les applications (un soir sur deux). Les reprendre lorsque les symptômes réapparaissent. Soulager la douleur.Proposer d’appliquer des poches de froid dont l’effet anesthésiant calme les douleurs. La prise de paracétamol peut également être recommandée si besoin (1 g, trois voire quatre fois par jour en espaçant les prises d’au moins quatre heures). ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !