Le Moniteur des pharmacies n° 3310 du 03/03/2020
 

Stratégies

Gestion

FRANÇOIS POUZAUD 


1 Définir la surface La surface minimale d’une salle de confidentialité doit approcher les 6 m². L’espace servant notamment à la vaccination sera le plus gourmand en mètres carrés. Idéalement, dans ce cas, une surface suffisante (jusqu’à 15 m²) permet une liberté de mouvements. Il convient également de prendre en compte les contraintes liées à l’accessibilité de cette salle pour les personnes à mobilité réduite (90 cm de large pour la porte, rotation permise d’un fauteuil roulant dans la pièce). Une salle de consultation telle qu’on en rencontre dans les cabinets médicaux, avec une porte d’entrée et une porte de sortie distinctes évitant aux patients de se croiser, reste un modèle de confidentialité dont l’officine peut s’inspirer. La signalisation sur la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Allez-vous continuer à pratiquer des tests antigéniques malgré les baisses de tarif ?


Solutions

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK