Le Moniteur des pharmacies n° 3309 du 22/02/2020
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER 


Non seulement le tramadol augmente le risque de chute, mais il provoque plus de fractures de la hanche que les autres antalgiques. C’est le constat d’une étude publiée dans le Journal of Bone and Mineral Research. Menée sur cinq cohortes appariées de Britanniques de plus de 50 ans, elle a comparé des patients sous tramadol à d’autres prenant de la codéine, du naproxène, de l’ibuprofène, du célécoxib ou de l’étoricoxib. Après un an de suivi, les auteurs ont compté 518 fractures de hanche dans le groupe tramadol contre 401 dans le groupe codéine, soit un risque plus élevé de 28 % pour le premier groupe. Les résultats vont dans le même sens avec les autres antalgiques. Le tramadol augmente de 65 % le risque de fracture de hanche par rapport à l’ibuprofène, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous reçu de nouvelles quantités de vaccins contre la grippe ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK