Le Moniteur des pharmacies n° 3308 du 15/02/2020
 

VAP

Questions de comptoir

■  LAURA QUÉRÉ 


Les cabines de bronzage exposent à des sources intenses de rayonnements ultraviolets (UV). Les UV présentent plusieurs risques pour la santé, qu’ils soient d’origine naturelle ou artificielle. En octobre 2018, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a publié sur son site internet un point rappelant les risques du bronzage artificiel. Les cabines de bronzage sont présentées, à tort, comme plus sûres que l’exposition au soleil. Or elles émettent des UVA en quantité beaucoup plus importante que la lumière naturelle. L’exposition à ces UV provoque des lésions sur l’ADN, pour des doses inférieures à celles déclenchant le coup de soleil. Selon les analyses de la littérature scientifique, l’exposition aux rayonnements UV artificiels dans les cabines de bronzage constitue donc un risque avéré de cancers de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Demande d’informations, masques, conseils… La psychose sur le coronavirus prend-elle de l'ampleur chez vos patients ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK