Le Moniteur des pharmacies n° 3308 du 15/02/2020
 

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


Un patient qui était sous valsartan, en tension d’approvisionnement, passe sous irbésartan, ce qui se traduit par une éruption cutanée inattendue. Une femme dont l’endométriose s’aggrave après l’interruption de son traitement, faute de pouvoir en trouver dans les pharmacies, pénurie oblige. Une épilepsie contrôlée par phénytoïne qui récidive parce que le relais thérapeutique s’avère inefficace. On pourrait dérouler les exemples sur des pages et des pages. Sans pour l’instant avoir d’idée précise des conséquences des tensions d’approvisionnement ou de ruptures de stock de médicaments sur la santé des patients. Voilà pourquoi l’étude nationale lancée par le Réseau français des centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) est une excellente idée. Ces changements imposés, qui font souvent appel au système D et s’apparentent parfois à des exercices de haute voltige pharmacologique, vont être ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous reçu de nouvelles quantités de vaccins contre la grippe ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK