Le Moniteur des pharmacies n° 3308 du 15/02/2020
 

Temps Forts

Ouverture


« Non substituable (MTE-PH) » : c’est la mention à reporter sur l’ordonnance, sous forme manuscrite, lorsque le pharmacien exclut de la substitution les médicaments à marge thérapeutique étroite, même en l’absence de précision par le prescripteur. Cette disposition, appliquée depuis le début de l’année avec les nouvelles règles sur le NS, est officialisée depuis le 6 février. La mention doit apparaître pour chaque médicament concerné (lamotrigine, prégabaline, zonisamide, lévétiracétam, topiramate, valproate de sodium, lévothyroxine, mycophénolate mofétil, buprénorphine, azathioprine, ciclosporine, évérolimus et mycophénolate sodique) et le prescripteur doit en être informé.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Après la relance de la DGS, allez-vous lancer la sérialisation dans votre officine dans les prochaines semaines ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK