Le Moniteur des pharmacies n° 3307 du 08/02/2020
 

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


Mutualisation ou libéralisation ? « Il est clair qu’Amazon, ce n’est pas la vision du gouvernement. Nous ne souhaitons pas que les plateformes vendent des médicaments, comme on vend des livres », affirme la ministre de la Santé pour tenter d’apaiser les esprits échauffés par l’article 27 du projet de loi d’accélération et de simplification de l’action publique examiné le 5 février en conseil des ministres. Avec ou sans Amazon, il faut dire que ce texte visant à assouplir le cadre de la vente en ligne de médicaments surprend, tant il n’est pas en cohérence avec les mesures mises en place tout récemment pour les officines physiques. Pas facile, pour une même catégorie de médicaments, d’accepter une « rigidification » de la dispensation d’un côté et un assouplissement de la vente de l’autre. C’est pourtant ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Allez-vous profiter de la possibilité offerte aux pharmaciens d’un dépistage gratuit du Covid-19 ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK