Le Moniteur des pharmacies n° 3306 du 01/02/2020
 

VAP

PROPOS RECUEILLIS PAR FRANÇOIS POUZAUD 

La mise en place des nouvelles règles du « non substituable » pour les génériques est-elle difficile ?

OUI Thierry Licha, Les Ulis (Essonne) La mise en place de ces nouvelles règles n’est pas facile. Au début, au comptoir, les informations à donner allaient dans tous les sens suivant les patients et il a fallu régler les cas particuliers. A chaque fois, les explications prenaient quatre à cinq minutes et c’était un peu stressant car nous ne pouvions pas y consacrer plus de temps dans une période de forte fréquentation de l’officine en raison des pathologies hivernales. Ce qui a pu, parfois, susciter l’incompréhension de certains clients. Dans 98 % des cas, ils ont été réceptifs à nos explications et ont accepté le générique. Les 2 % restants à qui on a délivré le princeps ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK