Le Moniteur des pharmacies n° 3305 du 25/01/2020
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER 


Le gel Picato (mébutate d’ingénol), indiqué dans le traitement des kératoses actiniques, fait l’objet d’une réévaluation européenne depuis septembre. En cause, un risque accru de cancer cutané relevé chez les patients. Les résultats d’une nouvelle étude ont conduit l’Agence européenne du médicament (EMA) à suspendre l’AMM de Picato le 17 janvier. Menée durant trois ans chez 484 sujets, cette étude a mis en évidence une malignité plus élevée de Picato par rapport à l’imiquimod (Aldara) : 3,3 % des patients du groupe Picato ont développé un cancer de la peau, contre 0,4 % dans le groupe imiquimod. Ces résultats sont à mettre en relation avec ceux de précédents essais ayant montré une incidence plus élevée de tumeurs cutanées, en particulier de carcinomes épidermoïdes, avec le mébutate d’ingénol versus son véhicule seul ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous reçu de nouvelles quantités de vaccins contre la grippe ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK