Le Moniteur des pharmacies n° 3305 du 25/01/2020
 

Vous avez la parole

Questions de comptoir

■  NATHALIE BELIN 


En automesure à domicile, le diagnostic d’hypertension artérielle est posé pour des valeurs de pression artérielle supérieures à 135/85 mmHg (contre 140/90 mmHg au cabinet médical). Une pression artérielle élevée doit toujours être confirmée par plusieurs mesures (trois le matin et trois le soir, trois jours de suite, selon la « règle des trois »). Il y a rarement urgence à consulter, sauf en cas de chiffres tensionnels très élevés, supérieurs à 180/110 mmHg, et associés à un ou plusieurs des symptômes suivants traduisant une souffrance viscérale cardiaque, cérébrale ou oculaire : paralysie, trouble de la parole, baisse brutale de la vision, difficulté respiratoire, douleur dans la poitrine et perte de connaissance. Dans cette situation, un appel au centre 15 s’impose. En l’absence de ces signes, il faut s’allonger et rester au ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Redoutez-vous de nouvelles ruptures de stock de médicaments à cause du coronavirus ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK