Le Moniteur des pharmacies n° 3305 du 25/01/2020
 

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


Une déception, mais pas vraiment une surprise. Amlor, Xanax, Effexor, Zoloft ne sont désormais pas plus chers que leurs génériques. « Grâce à » l’article 66 de la loi de financement de la Sécurité sociale 2019 entré en vigueur le 1er janvier. Celui qui prévoit un remboursement des princeps au prix de leurs génériques en cas de refus de substitution. Fallait-il courir le risque de voir les prix de bon nombre de princeps s’aligner sur ceux des génériques dont la diffusion est principalement portée par les professionnels de santé ? D’autant que cette dynamique d’alignement des prix existe depuis la mise en place des tarifs forfaitaires de responsabilité (TFR), soit 2003. La route 66 aurait pu être fréquentable si l’extension du dispositif « tiers payant contre générique » aux cas où ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Demande d’informations, masques, conseils… La psychose sur le coronavirus prend-elle de l'ampleur chez vos patients ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK