Le Moniteur des pharmacies n° 3304 du 18/01/2020
 

VAP

■  YOLANDE GAUTHIER 


Les prébiotiques ont un effet modulateur sur la composition et l’activité du microbiote intestinal. Ce n’est pas le cas de toutes les fibres alimentaires. La cellulose ou le psyllium, par exemple, sont des fibres mais n’ont qu’un faible impact sur le microbiote intestinal. Ces composés ne peuvent donc pas être considérés comme des prébiotiques. Mais qu’elles soient ou non prébiotiques, toutes les fibres alimentaires sont bénéfiques pour le transit intestinal car elles augmentent le poids des selles. Source : Laboratoires Iprad.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Redoutez-vous de nouvelles ruptures de stock de médicaments à cause du coronavirus ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK