Le Moniteur des pharmacies n° 3304 du 18/01/2020
 

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


Adama est agent de propreté à Paris. Plus exactement, était. Fatigué, Adama s’est assoupi sur le rebord d’une vitrine. Photographié dans l’instant, il l’a été, le cliché volé, partagé sur Twitter. Evidemment accompagné de commentaires peu élogieux. Evidemment partiellement décontextualisé. L’information est un métier. Adama a été viré, Adama a contesté et, tel l’arroseur arrosé, son employeur et l’auteur du tweet sont maintenant insultés. Tout le monde a gagné… Ailleurs, une autre utilisation des réseaux sociaux. Les médecins aiment à se retrouver sur des groupes de pairs privés pour échanger sur des cas cliniques et évacuer leur stress. Mais, sur Facebook, l’un de ces groupes, « Le Divan des médecins », aurait viré au grand n’importe quoi entre violation du secret professionnel et non-respect de l’intimité. Ces deux événements récents ne peuvent ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez vous encore en stock des masques de la dotation d’Etat ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK