Le Moniteur des pharmacies n° 3302 du 10/01/2020
 

Temps Forts

Ouverture


Le temps de régler les questions informatiques, notamment l’intégration du code traceur fixé à 0,10 € par intervention pharmaceutique (IP) dans les logiciels, la dispensation adaptée des médicaments à posologie variable (antalgiques, laxatifs, larmes artificielles, etc.) entrera en vigueur le 1er juillet. Le seuil de déclenchement de la prime, payée sous forme de rémunération sur objectif de santé publique (ROSP), a été fixé à 1,5 % de baisse des unités pour le premier exercice et à 2,5 % pour le second. Le coefficient de redistribution des économies est de 45 % pour les pharmaciens et 55 % pour l’Assurance maladie. L’IP sera comptée à la ligne et ne pourra pas dépasser le plafond de 3,60 €.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK