Le Moniteur des pharmacies n° 3298 du 05/12/2019
 

DIPHANTE

Expertise

Nouveaux médicaments

YOLANDE GAUTHIER 

Importé depuis 2014 sous le nom de Diphantoïne pour pallier la rupture de stock de Di-Hydan, Diphante est à présent commercialisé en France. Il possède une indication supplémentaire en neurochirurgie, mais, contrairement à Di-Hydan, il n’a pas d’AMM dans la névralgie du trijumeau.

INDICATIONS Traitement des crises tonicocloniques généralisées (« grand mal ») et des crises partielles, en monothérapie de deuxième intention ou en association. Prévention et traitement des crises précoces survenant pendant ou après une intervention de neurochirurgie et à la suite ou au moment d’une lésion crânienne grave. Diphante ne doit jamais être utilisé pour traiter les absences. MODE D’ACTION La phénytoïne exerce un blocage voltage-dépendant des canaux sodiques de la membrane, responsables du potentiel d’action cellulaire. POSOLOGIE La posologie est de 2 à 6 mg par kg par jour (2,5 à 5 mg par kg par jour chez l’enfant jusqu’à 12 ans), répartie en 2 ou ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Etes-vous surpris par l’alignement des prix de certains princeps sur ceux de leurs génériques ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK