Le Moniteur des pharmacies n° 3289 du 05/10/2019
 

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


Il ne représente plus que 12 % des dépenses de santé mais il devra une nouvelle fois supporter près de 50 % des économies de la branche maladie dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2020. Le médicament, puisque c’est bien de lui dont il s’agit, devrait subir 920 millions d’euros de baisses de prix l’année prochaine. Mais s’il n’y avait que ça. L’avant-projet que Le Moniteur des pharmacies s’est procuré stipule que soit purement et simplement supprimée la possibilité donnée aux pharmaciens d’officine de pratiquer la substitution concernant les biosimilaires. On notera cependant que la mesure qui date de la loi de financement de la Sécurité sociale 2014 attend toujours son décret d’application. Dans l’exposé des motifs, le gouvernement explique qu’il « n’est pas possible, notamment pour ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Vaccinez-vous plus de patients que ce à quoi vous vous attendiez ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK