Le Moniteur des pharmacies n° 3284 du 24/09/2019
 

INDUSTRIE

Stratégies

Créé en 1996, EG Labo est la filiale française du groupe allemand Stada, un des leaders mondiaux du générique. Philippe Ranty, son président, nous fait profiter de sa longue expérience du marché.

GNR-Pharma, Sandoz, Actavis, KRKA et maintenant EG Labo, en 20 ans de substitution, que retenez-vous de vos différentes expériences à la direction de ces laboratoires ? J’ai démarré dans l’univers du générique en 1999 au moment de la refonte de ce marché, avec l’octroi du droit de substitution au pharmacien. Cette mutation ne pouvait être possible qu’en impliquant les 3 protagonistes, médecin, pharmacien et patient, dans son développement. Je me souviens que GNR-Pharma que je dirigeais à cette époque était allé prêcher la bonne parole dans les régions auprès des pharmaciens pour expliquer ce qu’était le générique, les motiver sur la substitution et les convaincre qu’elle était à la fois un bon vecteur de dialogue et d’image avec les patients. Outre les services au pharmacien, nous ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Vaccinez-vous plus de patients que ce à quoi vous vous attendiez ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK