Le médecin de ville qui renouvelle un traitement avec un médicament à prescription initiale hospitalière a-t-il le droit de modifier la prescription initiale ? - Le Moniteur des Pharmacies n° 3270 du 20/04/2019 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des pharmacies n° 3270 du 20/04/2019
 

VAP

Questions de comptoir

Auteur(s) : ■  YOLANDE GAUTHIER 

Oui, en partie. L’ordonnance de renouvellement doit normalement reprendre les mentions de l’ordonnance initiale. Mais en cas de nécessité, elle peut comporter une modification de la posologie ou de la durée du traitement. L’ordonnance initiale doit toutefois toujours être présentée en même temps que l’ordonnance de renouvellement.

Source : Ordre des pharmaciens.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !