HPV : pas vernis les ongles ! - Le Moniteur des Pharmacies n° 3270 du 20/04/2019 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des pharmacies n° 3270 du 20/04/2019
 

Temps Forts

Ouverture

D’après une étude japonaise publiée dans le Journal of the american Academy of dermatology (JAAD), les carcinomes épidermoïdes touchant les ongles peuvent être un réservoir de papillomavirus humains (HPV). A ce titre, ils devraient donc être reconnus comme des infections sexuellement transmissibles, estiment les chercheurs. Qui appellent à prendre en compte les infections à HPV de la peau dans la conception d’un nouveau vaccin dirigé contre d’autres types de HPV (notamment 56 et 73).

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !