Le Moniteur des pharmacies n° 3270 du 20/04/2019
 

VAP

Questions de comptoir

■  YOLANDE GAUTHIER 


Oui. Il s’agit d’une épidémie de malaises non expliqués touchant des personnes présentant les mêmes symptômes somatiques, mais sans cause organique apparente, et qui s’étend de proche en proche dans l’entourage par suggestion émotionnelle. Les symptômes sont non spécifiques : céphalées, nausées, douleurs abdominales, sensations de malaises, vertiges, hyperventilation, tremblements, syncopes, prurits, etc. Peu graves, ils disparaissent en quelques heures. Ils s’observent en majorité chez les femmes et les adolescents, en milieu scolaire ou sur le lieu de travail. Un facteur déclenchant est souvent cité : altération de la qualité de l’air intérieur, ventilation inadaptée, pollution sonore ou lumineuse dans les locaux, etc. Ce syndrome collectif survient habituellement dans un contexte social tendu, comme un conflit entre salariés et direction, un déménagement, une réorganisation ou des incertitudes sur l’avenir. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK