Le Moniteur des pharmacies n° 3270 du 20/04/2019
 

KISQALI

Expertise

Nouvelle molécule

Après Ibrance (palbociclib) mis à disposition en 2018 et Verzenios (abémaciclib) commercialisé depuis le mois dernier, voici un troisième représentant de la classe des inhibiteurs des kinases cycline-dépendantes (CDK) 4 et 6 : Kisqali (ribociclib).

INDICATIONS En association au létrozole (inhibiteur de l’aromatase) et en l’absence d’atteinte viscérale symptomatique menaçant le pronostic vital à court terme, Kisqali est indiqué chez les femmes ménopausées atteintes d’un cancer du sein localement avancé ou métastatique avec récepteurs hormonaux (RH) positifs et récepteurs du facteur de croissance épidermique humain 2 (HER2) négatifs, en première ligne de traitement pour le stade avancé de la maladie, et qui n’ont pas reçu un inhibiteur de l’aromatase non stéroïdien (létrozole ou anastrazole) dans le cadre d’un traitement adjuvant dans les 12 mois précédents. MODE D’ACTION Le ribociclib est un inhibiteur sélectif des kinases cycline-dépendantes (CDK) 4 et 6 qui jouent un rôle majeur dans les voies de signalisation conduisant à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Le montant de la Rosp génériques, qui vous est actuellement versé correspond-il à la somme à laquelle vous vous attendiez ?


Solutions

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK