Le Moniteur des pharmacies n° 3269 du 13/04/2019
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER 


La Haute Autorité de santé (HAS) vient de publier des outils (fiche mémo, arbre décisionnel, etc.) pour améliorer la prise en charge des patients atteints de lombalgie commune. Et réduire ainsi le risque de chronicisation et de désinsertion professionnelle. Plusieurs messages clés peuvent être rappelés aux patients, à commencer par rassurer : 9 fois sur 10, la lombalgie commune évolue favorablement en moins de 4 à 6 semaines. Le principal traitement est l’exercice physique et, si possible, la reprise précoce de l’activité professionnelle. « Aucun médicament antalgique n’a prouvé d’efficacité à moyen terme sur l’évolution d’une poussée aiguë de lombalgie », rappelle la HAS. Qui admet toutefois qu’une prise en charge antalgique graduée, débutant par du paracétamol ou un AINS, peut être mise en place pour gérer les accès douloureux. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK