Des risques psychiatriques avec Benlysta - Le Moniteur des Pharmacies n° 3268 du 06/04/2019 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des pharmacies n° 3268 du 06/04/2019
 

Expertise

Autour du médicament

Auteur(s) : YOLANDE GAUTHIER 

Le bélimumab (Benlysta), mis à disposition en ville sous forme de stylo pour injection sous-cutanée l’an dernier, est un anticorps monoclonal indiqué dans le traitement du lupus systémique. Les premiers résultats d’une étude post-commercialisation, menée sur 4 003 patients, mettent en évidence une augmentation du risque d’événements indésirables psychiatriques graves : dépression (0,3 % avec Benlysta versus moins de 0,1 % sous placebo), idées ou comportement suicidaires ou automutilation (0,7 % versus 0,2 %). La dépression est déjà mentionnée comme un effet indésirable fréquent dans le RCP de Benlysta.

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) alerte sur les risques psychiatriques du bélimumab et demande aux prescripteurs d’évaluer ces risques avant l’initiation et en cours de traitement. Patients et soignants doivent être informés de ces risques de troubles psychiatriques et devront consulter rapidement un médecin en cas de survenue ou d’aggravation d’une dépression, d’idées ou de comportement suicidaires ou d’actes d’automutilation. §

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !