Le Moniteur des pharmacies n° 3268 du 06/04/2019
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER 


Le bélimumab (Benlysta), mis à disposition en ville sous forme de stylo pour injection sous-cutanée l’an dernier, est un anticorps monoclonal indiqué dans le traitement du lupus systémique. Les premiers résultats d’une étude post-commercialisation, menée sur 4 003 patients, mettent en évidence une augmentation du risque d’événements indésirables psychiatriques graves : dépression (0,3 % avec Benlysta versus moins de 0,1 % sous placebo), idées ou comportement suicidaires ou automutilation (0,7 % versus 0,2 %). La dépression est déjà mentionnée comme un effet indésirable fréquent dans le RCP de Benlysta. L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) alerte sur les risques psychiatriques du bélimumab et demande aux prescripteurs d’évaluer ces risques avant l’initiation et en cours de traitement. Patients et soignants doivent être informés de ces risques ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Allez vous signer la pétition #MonHomeoMonChoix pour le maintien du remboursement de l’homéopathie ?


Solutions

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK