Le Moniteur des pharmacies n° 3266 du 23/03/2019
 

Vous avez la parole

Questions de comptoir

■  DELPHINE GUILLOUX 


Le ptérygion est une tumeur bénigne de la conjonctive dont le principal facteur de risque est l’exposition aux rayons UV. L’exposition à des agents blessants favoriserait également l’apparition d’un ptérygion, catégorisant les verriers et les soudeurs dans les professions à risque. Le ptérygion se présente sous la forme d’une petite excroissance triangulaire au niveau du coin interne de l’œil. Sans traitement, la lésion s’étend progressivement à la cornée, pouvant entraîner des manifestations telles qu’un larmoiement, une sensation de corps étranger, un prurit, un trouble de la vision de type astigmatisme associé ou non à une diplopie. C’est parfois la gêne esthétique qui amène le patient à consulter. Un traitement symptomatique est possible sous forme d’une supplémentation lacrymale mais le seul traitement curatif est la chirurgie, avec ou sans autogreffe. L’opération ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !