Le Moniteur des pharmacies n° 3266 du 23/03/2019
 

Temps Forts

Ouverture


La FDA, US Food and Drug Administration, équivalent américain de l’ANSM, a identifié dans plusieurs lots de losartan une nouvelle impureté : N-Nitroso-N-Methyl 4-aminobutyric acid (NMBA). Après la NDMA et la NDEA, il s’agit de la troisième nitrosamine probablement générée par des réactions chimiques spécifiques au cours du processus de fabrication du principe actif. La NMBA est aussi classée comme molécule cancérogène pour l’homme. En France, l’ANSM recherche actuellement si des lots impactés ont pu être mis sur le marché.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK