Le Moniteur des pharmacies n° 3264 du 14/03/2019
 

TRIBUNE

VAP

Tribune


Le numérique fait son entrée à l’officine. L’avenant n° 15 à la convention, signé début décembre 2018, ouvre la possibilité de la téléconsultation en officine, sous des conditions assez strictes, certes : respect du parcours de soins, espace dédié, équipement vidéo de qualité, matériel additionnel pour quelques examens, etc. Mais il ne faut pas en sous-estimer l’importance : l’officine devient une sorte de « centre de santé » connecté et plus seulement un lieu de vente de médicaments. Et les compétences du pharmacien sont plus largement exploitées au service des patients. En contrepartie, il reçoit une aide à l’acquisition du matériel et une petite rémunération en fonction du nombre d’actes de téléconsultation. Plus important encore, me semble-t-il, l’introduction d’une notion nouvelle de « télésoin » dans l’article 13 du projet de loi santé du ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Comprenez-vous que les pharmaciens de la grande distribution souhaitent que l’Ordre crée un collège des salariés de la distribution ?




Revue



Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK