Le Moniteur des pharmacies n° 3263 du 09/03/2019
 

Vous avez la parole

Questions de comptoir

■  YOLANDE GAUTHIER 


Ce sont des spécialités qui proviennent de pays de l’Union européenne et qui sont autorisées à la vente en France par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), en parallèle aux médicaments ayant obtenu une autorisation de mise sur le marché (AMM) nationale. Les médicaments d’importation parallèle doivent respecter certaines règles : le conditionnement extérieur doit arborer en français les mentions obligatoires et pictogrammes réglementaires ; et une notice d’information rédigée en français doit être présente dans la boîte. Le dispositif d’importation parallèle est réservé aux médicaments. Il ne s’applique pas aux dispositifs médicaux. Les opérateurs intervenant dans le circuit suivi par la spécialité importée doivent être autorisés en tant qu’établissement pharmaceutique. En France, les laboratoires d’importation parallèle sont Mediwin ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Vaccinez-vous plus de patients que ce à quoi vous vous attendiez ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK