Le Moniteur des pharmacies n° 3263 du 09/03/2019
 

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


Claquez-lui la porte au nez, elle revient par la fenêtre. La dispensation protocolisée, terme ô combien plus politiquement correct que « prescription pharmaceutique », fait à nouveau parler d’elle par le biais de la loi Santé. Et les médecins donnent à nouveau de la voix (voir p. 21) en exhumant des arguments allant de l’incompétence des pharmaciens en matière de diagnostic au conflit d’intérêts. Ils font mine d’oublier, et c’est de bonne guerre, qu’il n’a jamais été dit que cette solution d’urgence se jouerait au petit bonheur la chance. Et sans eux. Pour preuve, ordres des médecins et des pharmaciens ont déjà commencé à travailler de concert sur le sujet. C’est peu dire qu’on attend leurs propositions avec impatience. On entend aussi les détracteurs du projet expliquer que les souffreteux du samedi peuvent ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !