Le Moniteur des pharmacies n° 3263 du 09/03/2019
 

Vous avez la parole

Questions de comptoir

■  ANNE-HÉLÈNE COLLIN 


Oui. La berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum, famille des ombellifères) est responsable de photodermatites (brûlures) par le contact de sa sève sur la peau, notamment au moment de la coupe, lorsque le suc de la plante exsude sur la peau qui sera ensuite exposée au soleil. Le contact avec les feuilles peut également produire cet effet. La berce du Caucase, introduite en France à la fin du XIXe siècle comme plante ornementale, se reconnaît par sa grande taille (jusqu’à 4 m de haut), sa tige légèrement cannelée pouvant atteindre 10 cm de diamètre, portant des ombelles géantes et des feuilles poilues sur la face inférieure et mesurant jusqu’à 2 m de long. L’espèce est surtout présente dans le quart nord-est de la France et les Alpes, et envahit les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Comprenez-vous que les pharmaciens de la grande distribution souhaitent que l’Ordre crée un collège des salariés de la distribution ?


Solutions

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK